Pas de chaton actuellement

Ses origines

Bien avant l’arrivée des conquistadors, les Aztèques élevaient des chats sans poil, ainsi d’ailleurs que des chiens présentant les mêmes caractéristiques, les Xoloitzcuitlis. Un naturaliste allemand les décrit dans son Histoire naturelle des mammifères du Paraguay, éditée en 1830.

En 1936, en Caroline du Nord, une chatte met bas quatre chatons parmi lesquels figurait une femelle entièrement nue. Presque au même moment, en 1938, un couple de Siamois donnait naissance à des chatons nus à Paris.

Il faut attendre la fin des années 70, pour qu’une Madame Smith découvrit deux chats errants, deux femelles nues, qui s’envolèrent pour la Hollande, chez un éleveur qui possédait un mâle Sphynx et désirait mettre en place un programme d’élevage. Mais la réussite ne fut pas au rendez-vous. Un parisien, sensible à l’originalité de ces drôles de chats, et persuadé de leur effet en exposition, acheta les cinq derniers chatons, issus d’une même portée. Bien raisonné ! Exposés à Paris en 1983, les chats Sphynx obtinrent un formidable succès.